Cabinet d'ostéopathie
d'Ingrid Bignon
et Thomas Tonneau
Ostéopathes à Rueil-Malmaison
Cabinet d'ostéopathie
d'Ingrid Bignon
et Thomas Tonneau
Ostéopathes à Rueil-Malmaison

Pédiatrie

 

Depuis quelques années un phénomène inquiétant s'est développé : l'aplatissement du crâne chez de nombreux bébés aussi appelé plagiocéphalie. 

 

A l'heure d'aujourd'hui, cela touche près de 20% des nourrissons et devient donc un sujet de santé publique. 

 

Longtemps minimisé par de nombreux professionnels de santé "ce n'est rien, cela va se remettre tout seul", force est de constater que ce n'est pas toujours le cas. 

 

Et mis à part les conséquences esthétiques évidentes que provoquent ces crânes plats, cela peut également perturber le développement psycho-moteur, déformer la mâchoire ou encore favoriser l'apparition de scolioses. 

 

Heureusement, tout cela semble enfin bouger depuis peu !

 

 

Bientôt des recommandations officielles pour prévenir les plagiocéphalies

 

L'Association Le Lien a saisit la Haute Autorité de Santé (HAS) au sujet de cette prévalence grandissante de têtes plates en usant du "droit d'alerte".

 

L'HAS a répondu positivement à cette demande et reconnait qu'il s'agit d'un véritable problème de santé publique. Ainsi, d'ici quelques mois seront publiées des recommandations destinées d'une part au grand public et d'autres part aux professionnels de santé.

 

Ces recommandations seront axées sur « la prévention des risques de plagiocéphalie chez le nourrisson ».

 

C'est un début de reconnaissance encourageant et l'association va continuer son combat notamment pour faire reconnaitre la plagiocéphalie en tant que maladie dans le but d'obtenir une prise en charge par l'assurance maladie.

 

Les traitements utilisés sont les suivants selon le degré de sévérité de la plagiocéphalie :

  • Ostéopathie,
  • Kinésithérapie,
  • Orthèse crânienne (casque).

Ces traitements sont couteux pour les parents notamment si il y a besoin du port d'un casque dont le prix peut varier de 1000 à 4000 euros.

 

 

En savoir plus sur la plagiocéphalie

 

 

Dans cet article, je vous ai fait part des dernières avancées sur le sujet mais si vous désirez plus d'informations sur le sujet,  vous pouvez consulter mes autres articles : j'y décris ce que sont les plagiocéphalies positionnelles, les causes et conséquences, comment prévenir leur apparition, la/les  prise(s) en charge possible(s) et  également le rôle de votre ostéopathe pour diminuer et/ou prévenir ces déformations crâniennes. 

 

 

 

 

 

Attention, quand une déformation crânienne est avérée, il est important de consulter un professionnel bien formé à la prise en charge de ces déformations (la mesure de cette déformation est primordiale). Il pourra juger de la sévérité de la déformation, de l'évolution possible et il pourra alors vous proposer la/les prise(s) en charge adaptée(s) à la déformation crânienne de votre enfant.

 

Si vous avez besoin d'un avis, des questions ou le besoin d'être orienté vers des professionnels adaptés, n'hésitez pas à me contacter, l'importance du traitement tient dans la précocité de celui-ci. Plus tôt est vu l'enfant, meilleurs sont ses chances de réduire la déformation.  

 

 

 

 

Pour aller un peu plus loin :

 

– Un formidable livre avec de nombreux conseils concernant la prévention et le traitement des déformations crâniennes que je conseille aux parents écrit par Thierry Marck, pédiatre et Bernadette de Gascquet, sage-femme "Mon bébé n’aura pas la tête plate". 

 

– Le site de l'Association Plagiocéphalie Info et Soutien

 

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.